You are currently viewing Auto-entrepreneur : L’expert-comptable est-il obligatoire ?

Auto-entrepreneur : L’expert-comptable est-il obligatoire ?

Auto entrepreneur : L'expert-comptable est-il obligatoire ?

Les auto entrepreneurs (dorénavant micro entrepreneurs) doivent gérer eux-mêmes leur comptabilité.

Malheureusement, gérer sa comptabilité implique beaucoup de paperasse administrative.

Ces tâches peuvent être chronophages et décourageantes pour l’auto-entrepreneur / micro-entrepreneur.

Les micro-entreprises doivent se conformer à diverses exigences fiscales et réglementaires en plus de gérer les finances au jour le jour,

C’est pourquoi de nombreux micro-entrepreneurs choisissent de faire appel aux services d’un expert-comptable professionnel. 

Travailler avec un expert-comptable agréé peut apporter une certaine tranquillité d’esprit et garantir que votre micro-entreprise est en conformité avec toutes les lois et réglementations applicables.

Cependant, la loi ne rend pas l’expert-comptable obligatoire pour l’auto entrepreneur.

As-des-as fait un point complet sur le sujet de l’expert-comptable et de l’auto entrepreneur.

Est-ce qu’un auto-entrepreneur doit avoir un expert-comptable ?

En tant que micro-entrepreneur, vous n’êtes pas obligé de recourir aux services d’un expert-comptable

Néanmoins, ce professionnel peut vous apporter un soutien essentiel dans différents domaines de votre activité. 

Il peut vous aider dans la tenue de votre comptabilité, la conformité fiscale et la planification financière. 

Mais aussi vous conseiller sur la croissance et l’expansion de votre entreprise et donc constituer un atout précieux pour tout auto entrepreneur même s’il est facultatif.

Quelles sont les obligations d’un auto-entrepreneur / micro entrepreneur ?

La gestion simplifiée du régime de l’auto-entrepreneur

Le régime de l’auto-entrepreneur a été introduit en 2009 afin de simplifier les procédures administratives de création et de gestion d’entreprise

Ce régime est accessible aux entrepreneurs individuels qui exercent une activité économique à titre professionnel et dont le chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas certains seuils.

Les principaux avantages de ce régime sont :

  • Il permet aux particuliers de créer une entreprise avec des exigences comptables minimales ;
  • il réduit la charge administrative pesant sur les indépendants ;
  • un régime fiscal et un régime social plus favorable. 

Les auto-entrepreneurs ne sont pas tenus de produire un bilan ou un compte de résultat annuel.

Leurs obligations comptables se limitent à la tenue d’un livre de recettes et, pour certaines activités, d’un registre des achats.

Par ailleurs, le régime de la microentreprise simplifie les procédures de création d’entreprise, ainsi que les obligations de paiement et les obligations administratives.

Pour conclure, ce régime constitue une véritable incitation à la création d’entreprise puisqu’il constitue une option simplifiée et attrayante pour les personnes qui souhaitent créer leur propre entreprise.

Quelles sont les obligations comptables et fiscales de l’auto-entrepreneur ?

Aucune obligation de tenir une comptabilité pour un auto-entrepreneur, cependant vous avez des obligations administratives et fiscales qui sont les suivantes :

  • Déclaration mensuelle ou trimestrielle à l’URSSAF du chiffre d’affaires ;
  • Paiement annuel (sauf cas d’exonération) de la contribution foncière des entreprises (CFE) ;
  • Déclaration de la TVA obligatoire en cas de dépassement des seuils de franchise de TVA et facultative (sur option) en dessous ;
  • Déclaration du chiffre d’affaires dans la déclaration d’impôt sur le revenu annuelle ;
  • Tenu d’un livre des recettes ;
  • Établissement des factures ;
  • Tenu d’un registre des achats le cas échéant ;
  • Conservation des pièces comptables.

Certaines problématiques se posent pour optimiser la gestion de la micro-entreprise à partir d’un certain montant de chiffres d’affaires annuel.

Le chiffre d’affaires à prendre en considération peut dépendre de la nature de l’activité ou du revenu du foyer par exemple.

Ceux qui ont choisi de déclarer et de payer la TVA, et/ou dont le chiffre d’affaires se rapproche des limites du statut de micro-entrepreneur doivent être impérativement formés à la gestion de l’entreprise ou s’entourer d’un expert comptable.

expert-comptable-auto-entrepreneur

En quoi un expert comptable peut-il aider un auto-entrepreneur / micro-entrepreneur ?

Vous devez faire appel à un expert comptable quand votre chiffre d’affaires se rapproche des plafonds pour bénéficier du régime fiscal et social de l’auto entrepreneur ou des seuils de franchise de TVA :

Seuils de chiffre d’affaires pour bénéficier du régime de la micro entreprise en 2022

  • Activités commerciales (vente de marchandises…) : 176200 € ;
  • Activités d’hébergement : 176200 € ;
  • Prestations de services (Bénéfices industriels et commerciaux : BIC) : 72600 € ;
  • Activités libérales (Bénéfices non commerciaux : BNC): 72600 €.

Seuils de chiffre d’affaires pour bénéficier de la franchise de TVA

  • Activités commerciales (vente de marchandises…) : 85800 € ;
  • Activités d’hébergement : 85800 € ;
  • Prestations de services (Bénéfices industriels et commerciaux : BIC) : 34400 € ;
  • Activités libérales (Bénéfices non commerciaux : BNC): 34400 €.

Plus votre chiffre d’affaires est élevé et plus l’activité et la gestion se complexifient.

C’est à ce moment-là qu’il faut penser à faire appel à un expert comptable.

Quelles sont les missions de l’expert-comptable pour un auto-entrepreneur?

Elles dépendent d’abord des attentes et des contraintes du micro-entrepreneur.

Voici les principales missions que peut exercer un expert comptable pour l’auto-entrepreneur :

  • Les déclarations de TVA ;
  • Mise en place d’un logiciel de facturation ;
  • Suivi des seuils de chiffres d’affaires ;
  • Analyse de l’activité de l’auto-entrepreneur ;
  • Conseil sur le développement de la micro-entreprise ;
  • Mise à disposition d’outils de pilotage pour la gestion financière de l’activité ;
  • Suivi de la trésorerie ;
  • Conseils fiscaux, sociaux, juridiques, financiers.

Les avantages de prendre un expert-comptable en micro entreprise

Il existe plusieurs avantages à travailler avec un expert comptable ; même si les obligations comptables des auto-entrepreneurs sont relativement simples :

  • La comptabilité est une tâche qui prend du temps, et l’externalisation de ce travail peut libérer un temps précieux pour se concentrer sur d’autres aspects de la gestion d’une entreprise ;
  • De nombreux auto-entrepreneurs sont novices dans le monde de la comptabilité et peuvent ne pas avoir l’expertise nécessaire pour accomplir toutes les tâches requises ;
  • Travailler avec un professionnel peut contribuer à garantir que toutes les obligations sont remplies en temps voulu et avec précision ;
  • Un comptable agréé peut fournir des conseils et des orientations en matière de planification financière et d’autres décisions commerciales importantes. 

En définitive, travailler avec un comptable professionnel peut faire gagner du temps, de l’argent et de la sérénité à tout auto-entrepreneur.

La gestion précise de l’expert-comptable

Une gestion précise est essentielle à la réussite de son entreprise. Malheureusement, il s’agit d’une tâche complexe et fastidieuse, qui est souvent mise de côté. 

Toutefois, vous pouvez être sûr que votre comptabilité sera effectuée en bonne et due forme, sans erreurs et dans le respect de toutes les obligations légales si vous la confiez à un comptable professionnel,

L‘expert comptable, un précieux conseiller

Vous bénéficierez des conseils et du soutien d’un expert comptable qui :

  • pourra suivre la situation financière de votre micro-entreprise ;
  • vous conseiller sur les options fiscales et les aides financières disponibles ;
  • vous guider tout au long de la croissance de votre auto-entreprise

Donc, si vous voulez vous libérer de l’obligation de tenir votre propre comptabilité, pensez à demander l’aide d’un comptable professionnel.

Ce sera peut-être la meilleure décision que vous prendrez pour votre entreprise.

expert-comptable-auto-entrepreneur

Les avantages d’un expert-comptable par rapport à son coût

L’expert comptable est rarement envisagé à cause du coût qu’il représente lors de la création d’une micro entreprise.

Malgré tout, les avantages d’avoir un professionnel pour gérer vos finances peuvent être inestimables même si les dépenses initiales peuvent sembler élevées.

Aujourd’hui, il existe un certain nombre de solutions modernes et abordables qui ont convaincu un grand nombre d’auto-entrepreneurs de faire appel à un expert comptable. Ces solutions comprennent les logiciels de comptabilité et de facturation.

Par conséquent, il n’y a plus d’excuse pour ne pas faire appel à un expert-comptable. Les avantages dépassent largement les coûts.

L’expert-comptable protège l’auto-entrepreneur

Un comptable peut également contribuer à protéger une entreprise contre les erreurs administratives, ce qui lui permet de gagner du temps et d’éviter d’éventuelles pénalités. En résumé, un comptable joue un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de toute entreprise.

L’expert comptable : un investissement stratégique pour l’auto-entrepreneur

Pour conclure, un expert comptable est un investissement stratégique à long terme pour votre entreprise.

Il peut vous fournir une planification financière et des conseils pour réduire vos coûts et payer moins d’impôts.

Mais aussi vous aider en matière de rapports financiers et d’audit, en veillant à ce que vos états financiers soient exacts et conformes aux lois et règlements.

Finalement, un comptable agréé peut vous faire économiser de l’argent à long terme et vous aider à gérer votre entreprise plus efficacement.

Les inconvénients d’avoir un expert-comptable pour un auto-entrepreneur

En tant qu’auto entrepreneur, il est important de peser le pour et le contre d’avoir un expert comptable. 

Il comporte en effet deux inconvénients non négligeables :

  • Son coût : un expert-comptable a un coût qui peut sembler important pour une micro-entreprise. Les prix varient entre 350 € et 800 € pour la tenue des registres et la déclaration du chiffre d’affaires (et de la TVA) ;
  • Trouver un “bon” expert-comptable : la relation avec votre expert-comptable est très importante d’où la nécessité de travailler avec un professionnel en lequel vous avez confiance.
expert-comptable-auto-entrepreneur

Les recommandations de as-des-as.com quand une micro entreprise / auto-entreprise veut se faire accompagner par un expert comptable

Si le régime de l’auto-entrepreneur offre un moyen simplifié de créer et de gérer une entreprise en France, il faut néanmoins garder à l’esprit certaines considérations financières importantes. 

Par exemple, il est important d’avoir un expert-comptable à portée de main pour vous aider à faire les déclarations nécessaires si votre entreprise commence à se développer et que vous devenez redevable de la TVA,

De même, si vous approchez des limites du régime de la micro-entreprise (c’est-à-dire que votre chiffre d’affaires dépasse certains seuils), il est conseillé de faire appel à un professionnel pour vous assurer que vous restez en conformité. 

Nous conseillons aussi aux auto-entrepreneurs qui n’accordent pas beaucoup d’importance à la gestion de leur micro-entreprise de solliciter un expert comptable.

Pour conclure, bien que le régime de l’auto-entrepreneur rende la création d’entreprise plus facile que jamais, il est toujours important de demander des conseils professionnels si nécessaire.

Combien coûte un expert-comptable pour auto-entrepreneur / micro-entrepreneur ?

Il n’existe aucune obligation de tenir une comptabilité sous le régime de l’auto-entrepreneur. Vous n’êtes donc pas obligé de recourir aux services d’un expert-comptable.
En conséquence, le tarif ne dépendra que des missions que vous lui attribuerez ; c’est-à-dire que vous ne souhaiterez pas ou ne saurez effectuer vous-même.

Un expert-comptable peut-il être auto-entrepreneur ?

Tout expert-comptable peut exercer en tant qu’auto-entrepreneur.

Un comptable peut-il être micro-entrepreneur ?

Un comptable n’a pas le droit d’exercer son activité en tant que micro entrepreneur.
Il faut obligatoirement un diplôme d’expertise comptable (DEC) pour exercer cette activité à son compte.
Dans le cas contraire, vous vous exposez à des sanctions lourdes.

Existe-t-il des comptables pour micro entrepreneurs en ligne ?

Oui, et plus particulièrement des logiciels SaaS qui peuvent simplifier la gestion de l’auto-entrepreneur au quotidien.

Laisser un commentaire